solutions d'impression

Les solutions d’impression qui mettront enfin d’accord les DSI et les gérants d’entreprise

04/30/20186 Min de Lecture

Les gérants d’entreprise (CEO) et les DSI (CIO) ne sont pas toujours du même avis. Cela reviendrait à s’attendre à ce que des chats et des chiens s’entendent ou à demander à la Droite et à la Gauche de s’accorder sur les mêmes questions : chaque groupe présente un point de vue totalement différent et leurs priorités ne s’accordent presque jamais, même si elles ne divergent pas totalement en soi.

Encore tout récemment, ces différents points de vue ne constituaient pas un problème, car les décideurs des deux camps restaient cantonnés à leurs sphères propres : les DSI tirent les ficelles en ce qui concerne les appareils, logiciels, solutions d’impression et technologies, et les leaders de l’entreprise ne s’en mêlent généralement pas. Il est indéniable, cependant, que l’influence des CEO s’est développée au cours de ces dernières années.

Si vous créez un diagramme de Venn reprenant les priorités des CEO d’un côté et celles des CIO de l’autre, vous verrez que la correspondance est limitée. Mais cela ne signifie pas que les deux camps ne peuvent pas trouver de terrain d’entente. Il existe plusieurs solutions en mesure de s’adapter parfaitement à cette croisée des chemins et de satisfaire toutes les parties prenantes.

CIO vs CEO : savoir reconnaître ce qui distingue les « chats » et les « chiens »

Le premier travail des CEO consiste à optimiser les revenus et la performance. Leur attention se concentre sur le résultat net et la réalisation d’objectifs organisationnels et stratégiques à long terme. Ils se concentrent sur les résultats mesurables. Et s’ils ne sont pas experts en informatique, ils ont tout de même leur mot à dire en la matière, car ils comprennent les besoins de l’entreprise.

Pour toutes ces raisons, les gérants d’entreprise ont tendance à s’orienter vers des solutions informatiques promettant des bénéfices commerciaux tangibles et une croissance supérieure. Ils vont parfois donner la priorité à des technologies ostentatoires, comme un logiciel de collaboration en entreprise, de veille ou d’analyse par rapport à des sujets moins passionnants (mais tout aussi critiques) comme les solutions d’impression ou l’infrastructure. Ils peuvent ainsi refuser certains éléments sur la liste des DSI en raison de leur inquiétude en matière de coûts et de durée de mise en œuvre.

Par opposition, les DSI vont plutôt privilégier la fiabilité, l’évolutivité et l’efficacité. L’investissement en matière de temps et d’argent est bien sûr pris en compte, mais il ne sera pas crucial dans la décision finale. La responsabilité de ce type de décideur consiste à identifier les besoins en technologie et à trouver le meilleur prestataire pour les satisfaire. Selon une étude Sungard AS, la plupart des DSI voudraient consacrer plus de temps à des projets stratégiques :« 80 % des DSI souhaiteraient ne consacrer que 10 % de leur temps aux « problèmes opérationnels », mais la moitié d’entre eux y consacrent entre 30 et 50 % de leur temps ».

En outre, cette mission se complexifie aujourd’hui en raison du manque de ressources humaines dans les professions informatiques. Une récente étude Brocade, qui a interrogé 630 responsables informatiques aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Australie et à Singapour, révèle que de « bon nombre d’entreprises ont atteint un seuil critique : les compétences actuelles ne pourront bientôt plus répondre aux nouvelles exigences technologiques ».

Le temps consacré à étudier les informations techniques d’un produit s’oriente autour de 4 questions :

  • Comment fonctionne le produit ?
  • De quelle manière va-t-il interagir avec le reste de la technologie ?
  • Quelles sont les exigences en matière de maintenance ?
  • Quelles sont les fonctionnalités de sécurité de la solution ?

Et la liste est longue. Un DSI, qui cherche constamment à rassembler des informations relatives à une nouvelle technologie, peut se sentir frustré lorsqu’un décideur en entreprise se focalise sur un ensemble de priorités totalement différentes et sème la pagaille dans ses plans soigneusement établis.

Trouver un terrain d’entente, comme les solutions d’impression

Les conflits qui émergent entre les DSI et les gérants d’entreprise concernent généralement l’équilibre des pouvoirs en matière de besoins, de budget et d’achat. Cela dit, il existe de nombreuses situations dans lesquelles les priorités de chacun concordent. Prenez par exemple les solutions d’impression : les CEO sont plus susceptibles de rechercher des technologies abordables qui permettront à l’organisation d’économiser sur les coûts ainsi que sur la vitesse d’impression, avec à la clé un gain de temps. Les DSI chercheront des solutions rentables également, mais aussi certaines caractéristiques importantes comme l’adéquation des imprimantes avec les flux de travail des employés, la sécurité et la simplicité de gestion de la flotte.

Fort heureusement, ces ensembles de préférences ne sont pas incompatibles. Il est possible d’associer vitesse, qualité et coût sans faire de compromis. Une impression peut être rapide sans détériorer la qualité, et la qualité peut être préservée sans rogner sur la productivité. Par exemple, les nouvelles imprimantes multifonctions A3 de HP offrent une impression haute qualité avec des appareils conçus pour durer. Les décideurs en informatique aiment ces solutions d’impression, car elles sont fiables et permettent de gérer de gros volumes d’impression sans défaillance.

La technologie HP PageWide représente un autre excellent exemple. Ces imprimantes sont également conçues pour durer, avec un nombre moins important de pièces mobiles et un remplacement simplifié des têtes d’impression par les utilisateurs. Et en prime : PageWide est compatible avec les réseaux d’entreprise, il est simple à mettre en œuvre et propose des fonctionnalités de sécurité solides. Les solutions modernes, telles que HP PageWide, sont idéales pour les décideurs en entreprise car elles permettent à l’organisation d’imprimer plus rapidement tout en utilisant moins d’énergie. Elles sont ainsi plus productives, efficaces et rentables. Ces solutions d’impression contribuent à économiser jusqu’à 40 % par page couleur par rapport aux imprimantes laser. Elles couvrent en plus un vaste éventail de besoins professionnels et offrent de résultats de qualité.

Lorsque toutes ces cases sont cochées, la technologie représente bien un domaine dans lequel les chefs d’entreprise et les DSI peuvent s’entendre. Les priorités de chacun sont satisfaites, et tout le monde y gagne. Et ces technologies ne sont pas impossibles à dénicher, il suffit d’y consacrer un peu de temps. Une fois que vous aurez trouvé un sujet qui passionne autant un décideur en entreprise qu’un décideur en informatique, vous saurez que vous avez trouvé la solution idéale.

Tektonika Staff 08/24/2018 9 Min de Lecture

Les tendances durables qui transforment le marché

Les nouvelles tendances en matière de durabilité et de technologie sont bonnes pour les affaires – et pour la planète. La durabilité n'est pas qu'un...

Rose de Fremery 08/16/2018 4 Min de Lecture

Faites un pas de plus vers la durabilité informatique, grâce à l&r…

Pas besoin de s'appeler Al Gore pour voir que la durabilité a le vent en poupe — surtout dans le domaine des technologies. Entre les phénomènes...

Joe Hewitson 07/19/2018 3 Min de Lecture

Donnez un nouveau souffle à votre lieu de travail avec les nouvell…

Les nouvelles technologies qui arrivent sans cesse prennent d'assaut votre plan d'infrastructure. Plutôt que de vous laisser dépasser par l'évolution...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'un astérisque *.