• Joe Hewitson
  • Le « Phygital », le dernier concept technologique qui bouleverse le lieu de travail

  • Workplace

Le « Phygital », le dernier concept technologique qui bouleverse le lieu de travail

05/03/20184 Min de Lecture

Avez-vous déjà prêté attention au flux de nouvelles tendances technologiques qui remplissent votre boîte de réception chaque semaine ? C’est comme si les innovateurs dans le domaine informatique essayaient d’éclipser les créateurs de mode par le seul nombre de tendances qu’ils créent chaque année, et certaines d’entre elles sont tout aussi délirantes que ce que vous pourriez trouver sur les podiums. Avez-vous déjà entendu parler du « Phygital » ? Il s’agit de l’une de ces dernières innovations, relayées par les professionnels informatiques du monde entier. Mais qu’est-ce que cela signifie pour votre entreprise ?

Nous allons commencer par définir ce terme, et surtout le démystifier. Le phygital représente tout simplement l’association des mondes numérique et physique. Plus récemment, ce terme a pris la forme de la transition du numérique au physique. Ce n’est toujours pas plus clair, n’est-ce pas ? La pratique vous donnera une idée plus précise.

Les dernières tendances technologiques liées au Phygital

La prise de notes numérique existe depuis quelques temps déjà, et non sans raison. Carnets prolongeables à l’infini, encre qui ne s’épuise jamais et sauvegardes fiables ont permis de rendre indispensables des services tels qu’Evernote. Mais les carnets physiques conservent tout de même un certain charme. Eh bien le mariage des deux dans le partenariat d’Evernote avec Moleskine offre un excellent exemple des tendances phygitales. Ceux qui n’ont aucune envie d’abandonner leur bon vieux stylo et papier peuvent quand même bénéficier de leurs équivalents numériques : il suffit de noter quelque chose dans un carnet Moleskine, de scanner la page avec l’application Evernote, et voilà ! Vous profitez du meilleur de chaque monde.

Mais le phygital fonctionne dans les deux sens. La tendance importante au départ consistant à prendre des expériences de la vie réelle et à les numériser a évolué, et consiste désormais à prendre des processus numériques pour les matérialiser dans le monde réel. Les personnes dont l’entreprise fréquente un univers plus industriel ont probablement été exposées au phénomène phygital de l’impression 3D. N’avez-vous jamais souhaité obtenir une représentation physique de votre prototype numérique ? C’est désormais possible avec la solution phygitale de l’impression 3D.

Diversifiez la perspective de votre entreprise

Lorsqu’il s’agit d’utiliser des tendances et des concepts phygitaux de manière efficace dans votre entreprise, tout est question de perspective. Dans le monde de l’informatique, il est naturel d’avoir un certain penchant pour le numérique. Après tout, cela représente votre quotidien. C’est pourquoi il est aussi facile de développer une vision étriquée de la manière dont vous relevez les défis liés à l’informatique. Cela s’avère particulièrement vrai dans la mesure où certains aspects de votre travail qui se trouvaient auparavant sur le plan physique, comme les serveurs et l’infrastructure de réseau, passent de plus en plus sur le cloud numérique.

Mais à mesure que de nouveaux enjeux émergent, vous ne pouvez pas vous permettre de passer à côté d’une stratégie qui n’impliquerait aucune solution basée sur le silicium. Imaginez le désarroi de la Princesse Leia si elle essayait de contacter Ben par e-mail. Avec Obi-Wan isolé du monde numérique sur Tatooine, son séjour sur l’Étoile de la mort aurait été bien moins agréable.

Vos propres déploiements risquent d’aboutir à des résultats similaires si vous ne prenez pas le temps de comprendre les fonctions complexes des processus physiques et numériques dans votre environnement. Vous voulez réduire les coûts en abandonnant le papier ? Sachez que certains processus professionnels sont en fait plus rentables avec une gestion basée sur le papier, surtout si l’on considère les tendances technologies actuelles en matière d’impression. Il en va de même pour la sécurité au bureau. La protection des actifs numériques est mise sur un piédestal, mais les actifs physiques sont laissés à l’abandon. Alors comment protéger les impressions des utilisateurs ? Une gestion adéquate basée sur le papier, comme le « pull-printing », peut entraîner une véritable différence pour la sécurité des documents.

L’avancée dans la nouvelle année et la progression du phygital nous poussent à adopter un point de vue global afin de garantir une croissance continue. Après tout, dans un monde où Obi-Wan, Han et Luke n’existent plus, vous ne pouvez plus compter que sur vous-même pour vous défendre !</p>

Tektonika Staff 07/12/2018 6 Min de Lecture

Équilibrez votre budget informatique avec le Device as a Service

Saviez-vous que l'employé moyen utilise trois appareils ou plus par jour dans le cadre de ses activités professionnelles ? Selon Citrix, le nombre...

Dennis Publishing 06/21/2018 4 Min de Lecture

La guerre du plastique et la responsabilité sociale des entreprises

En 2018, notre utilisation du plastique et son effet sur l'environnement sont devenus un thème majeur dans les débats. Nous produisons en effet près de...

Jasmine W. Gordon 05/30/2018 6 Min de Lecture

Où en est l’innovation numérique dans l’IA ?

L'innovation numérique liée à l'Intelligence artificielle suscite le débat parmi les acteurs du numérique. Tour d'horizon des dernières évolution de l'IA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'un astérisque *.