Savoir convaincre les directeurs financiers de la nécessité d’investir dans la sécurité

06/05/20184 Min de Lecture

Obtenir plus d’argent de la part d’un directeur financier revient à lui arracher une dent. Celui-ci doit gérer l’ensemble de l’entreprise, il est donc compréhensible qu’il soit peu enthousiaste à l’idée de donner plus d’argent : s’il acceptait à chaque fois, il n’y aurait plus de finances disponibles pour le reste. Malgré tout, ce fait semble plus particulièrement avéré lorsqu’il est question du budget informatique.

Les pirates ne prennent malheureusement pas de vacances. Imaginez si votre entreprise subissait une panne ou une faille majeure ? En tant que responsable de l’informatique, vous savez qu’une crise pourrait être évitée avec un meilleur budget permettant de réaliser les mises à niveaux et ajouts de sécurité requis. Mais pour cela, il faut d’abord convaincre votre directeur financier de mettre la main à la poche. Alors avant de vous diriger vers son bureau en répétant votre petit discours mentalement, testez d’abord ces cinq tactiques.

1. Discuter du contexte de sécurité actuel

Vous êtes tous les deux du même côté. Mais lorsque vous adoptez une approche « ennemie », vous mettez immédiatement votre directeur financier sur la défense. Préparez le terrain en évoquant et en soulignant des violations de sécurité dans d’autres entreprises, comme la récente violation d’Über (tout le monde en a entendu parler). Votre directeur financier sera plus à même de comprendre l’ampleur et l’impact de ce type de faille de sécurité sur une organisation.

Expliquez ensuite les étapes qui auraient pu être suivies pour éviter la situation et entrez dans les détails. N’hésitez pas et parlez en toute honnêteté de ce qui se passerait si une crise semblable survenait dans votre entreprise.

2. Rappeler que la sécurité informatique impacte toute l’entreprise

Les événements survenant dans le département informatique n’y restent pas toujours cantonnés. Les violations de sécurité et serveurs en panne touchent tous les secteurs de votre entreprise et, plus important, le résultat net. Pour mettre le directeur financier dans votre camp, vous devez toucher la corde sensible : le portefeuille de l’entreprise.

Expliquez à votre directeur financier qu’il ne s’agit pas que du budget de l’informatique : il s’agit d’injecter plus d’argent dans un investissement destiné à protéger tout le monde. Démontrez que l’argent dépensé aujourd’hui servira à prévenir d’importantes pertes plus tard, et n’hésitez pas à mentionner quelques statistiques comme celle-ci : en 2016, 57% des entreprises déclarent avoir été victimes d’une cyberattaque contre 32% en 2015.

3. Comparer votre budget à la moyenne du secteur

Parfois, la pression de groupe peut avoir de bons côtés, mais ne répétez surtout pas que vous avez entendu ça ici. En France, 59% des dirigeants interrogés par le cabinet d’audit PwC déclarent avoir augmenté leurs dépenses de cybersécurité en 2016 pour accompagner la transformation digitale de leur entreprise.

Mais les postes d’investissement ont désormais changé. Les organisations sont passées d’investissements en capital informatique à des dépenses d’exploitation, et consacrent plus d’argent au cloud et aux services de sécurité. Si vous parvenez à montrer à votre directeur financier que d’autres entreprises de votre taille ou de votre secteur attribuent plus d’argent à l’informatique, vous pourriez bien stimuler son esprit de compétition.

4. Comparer au budget de l’an passé et proposer des améliorations

Étudiez votre budget actuel et identifiez les problèmes qu’il a présenté pour votre équipe. Celle-ci a-t-elle perdu en productivité parce que vous avez passé plus de temps à éteindre des incendies qu’à travailler sur des projets importants ? Avez-vous consacré du temps au traitement de failles qui auraient pu être évitées avec une technologie plus sûre ?

Ne vous contentez pas de demander la même somme d’argent, démontrez les conséquences liées aux limites de votre budget informatique actuel, et veillez à mentionner ce qui a changé depuis l’année dernière. A-t-on par exemple assisté à une évolution des prix des technologies ou de l’équipement ? Ou la croissance de l’entreprise requiert-elle des mises à niveau ?

5. Museler son côté geek

Vous avez peut-être envie de parler de la nouvelle technologie que vous souhaitez mettre en place, mais pensez que votre directeur financier ne saurait probablement même pas distinguer AI et IA, même si cela vous paraît évident. Pour le convaincre, concentrez-vous plutôt sur cet aspect : qu’avez-vous à y gagner ? Ne vous montrez pas condescendant ou méprisant, mais privilégiez l’aspect technique. Votre objectif consiste à vous montrer aussi clair que possible, et cela passe par un français à la fois simple et clair.

Il peut être difficile de convaincre un directeur financier sur l’attribution des budgets. Mais vous pouvez demander à d’autres responsables de soutenir votre cause, en partageant des exemples de la manière dont votre département les a aidés à faire leur travail. L’union fait la force, et cela pourrait bien déboucher sur un beau renforcement de votre budget.

Tektonika Staff 10/25/2018 6 Min de Lecture

RGPD : Un guide rapide pour la sécurité de vos PC et imprimantes

Les conséquences d'une violation des données clients d'une entreprise peuvent être catastrophiques pour cette dernière, quelle que soit sa taille. Cela...

Admin Istrator 10/18/2018 4 Min de Lecture

Imprimez-vous en toute sécurité?

Protéger les données contre les pirates, les menaces internes et les tiers malveillants n'a jamais été facile. L'Internet des Objets (IoT) a donné aux...

Tektonika Staff 08/09/2018 6 Min de Lecture

La cyber-sécurité exploite l’apprentissage automatique pour …

Les chercheurs font rapidement progresser les capacités des intelligences artificielles, de sorte à assurer la surveillance constante et proactive...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'un astérisque *.